À mesure que le temps se réchauffe, l’activité parasitaire devient florissante. C’est la raison pour laquelle il est essentiel d’assurer que votre maison est protégée contre les envahisseurs indésirables. Voici un aperçu rapide des endroits à vérifier – et ce que vous pouvez faire – pour garder les insectes rampants à l’écart de votre milieu habitable.

common pest hotspots to protect

Toit

Le toit est particulièrement vulnérable aux insectes volants et aux animaux qui habitent dans les arbres qui s’élèvent au-dessus de la maison. Vérifiez le toit pour la présence de trous, de fuites et de bardeaux mal fixés, et rapiécez toute ouverture qui peut procurer un accès facile.

Grenier

De nombreux propriétaires laissent le grenier sans surveillance pendant des semaines, des mois ou même des années à la fois, mais lorsque le printemps apparaît, il est important de procéder à une inspection attentive de cette partie de votre maison. Les organismes nuisibles comme les souris, les écureuils, les ratons laveurs, les guêpes, les frelons et d’autres peuvent s’installer et faire comme chez eux. Assurez-vous de boucher tout point d’accès possible afin de fortifier cet endroit contre ce genre de menaces. Vous voudrez également repérer et éliminer tout parasite actuel qui se trouve dans le grenier avant de le rendre étanche.

Chambres à coucher 

Ne permettez pas aux parasites de se réchauffer et de se mettre à l’aise. Assurez-vous d’inspecter et de nettoyer votre literie et vos meubles régulièrement, et de vérifier la présence de peaux tombées, d’oeufs ou de taches d’excréments. Cette partie de votre maison est exposée à un risque élevé pour les punaises de lit. Ces insectes peuvent se reproduire rapidement et produire des petits qui sucent le sang, ce qui fait qu’elles sont des invités désagréables au milieu de la nuit. Assurez-vous de boucher tout point d’accès possible afin de fortifier cet endroit contre ce genre de menaces.

Murs et plinthes 

Regardez autour de votre maison pour les dommages causés par l’humidité, les tubes de boue, les trous, les tunnels, les fissures ou les marques de rongement dans le mur ou le long des plinthes, comme il s’agit de principaux signes de rats, de souris, de termites, de fourmis et d’autres parasites. Ensuite, n’oubliez pas de réparer ou de couvrir toutes ouvertures que vous découvrez. Assurez-vous d’employer des matériaux de réparation qui sont résistants aux parasites.

Planchers

Les puces, les anthrènes des tapis, les acariens et un grand nombre d’autres parasites aimeraient bien s’installer dans le havre pelucheux qui est le tapis de votre maison. Assurez-vous de passer l’aspirateur régulièrement et d’inspecter tous les planchers pour la présence de peaux tombées, d’excréments, d’oeufs et d’autres signes d’activité d’insectes ou de rongeurs.

Sous-sol

Comme il se trouve au niveau du sol ou en dessous, le sous-sol de votre maison est une cible facile pour les organismes nuisibles. Il est particulièrement vrai si vous utilisez votre sous-sol comme un lieu d’entreposage, étant donné que le fouillis et les lieux encombrés agissent comme un abri idéal pour les parasites afin qu’ils puissent se cacher et se reproduire. Il est une bonne idée de faire un « nettoyage du printemps » de votre sous-sol avant le début de la saison, comme cette mesure permet de réduire la probabilité que les parasites se cachent dans les coins et autour des objets ou des boîtes. Entre-temps, surveillez pour la présence d’araignées, en notant l’emplacement de toutes toiles, comme ces dernières peuvent également indiquer la présence de leur proie (insectes) à proximité.

Fenêtres  et Portes

Inspectez les fenêtres autour de votre maison pour la présence de fentes, de fissures ou d’ouvertures qui pourraient permettre aux parasites de se faufiler à l’intérieur. Envisagez la possibilité d’employer un produit d’étanchéité autour des carreaux de fenêtre qui ont été endommagés par le temps froid et humide de l’hiver. Réparez ou rendez étanche les joints d’étanchéité ou les moustiquaires endommagés ou usés.