Les parasites comme les blattes, les mouches et les rongeurs peuvent contaminer les produits à tout point dans la chaîne d’approvisionnement. Qu’ils soient introduits avant, durant ou après que le produit entre dans l’installation, vous ne voulez pas que votre entreprise soit la cause du problème parasitaire. C’est la raison pour laquelle nous avons élaboré ce guide exhaustif pour identifier et pour aborder les problèmes parasitaires dans la chaîne d’approvisionnement. Voici les principaux points à retenir :

Inspections d’installations

La détection précoce d’un problème parasitaire peut éviter bien des casse-têtes liés aux parasites pour votre équipe à long terme. C’est la raison pour laquelle il est essentiel d’effectuer des inspections de routine de votre installation, et de vérifier les marchandises à leur arrivée. Si vous découvrez un problème parasitaire à l’arrivée des marchandises, vous pouvez diagnostiquer le problème avec précision, et mieux identifier la source où les parasites ont contaminé le produit. Votre programme de gestion parasitaire (GPI) doit comprendre les protocoles pour ces inspections afin d’éviter une infestation, alors assurez-vous de passer en revue vos procédures, étant donné que les risques parasitaires changent tout au long de l’année.

Zones d’activité parasitaire

Les parasites sont sournois et ils peuvent s’introduire dans toute installation. Faites attention à ces zones d’activité parasitaire potentielles pour des signes d’activité :

  • Installations de transformation: Votre installation et les installations de vos fournisseurs offrent une abondance de sources d’alimentation, d’eau et d’abri dont les parasites ont besoin pour survivre. Vérifiez autour de votre installation et assurez-vous que vos fournisseurs établissent un programme GPI dans leurs propres installations.
  • Véhicules de transport: Si les véhicules de transport hébergent des parasites, la propreté de votre installation n’a aucune importance, tout bien considéré. Vérifiez les véhicules pour des signes d’activité parasitaire avant de faire le chargement des marchandises.
  • Emballage: L’emballage en dit long sur l’intégrité du produit. Vérifiez la présence des marques de rongeurs, des trous, des taches d’urine et des ailes dépouillées lorsque vous recevez des marchandises.
  • Entrepôts: Comme il y a tellement de va-et-vient dans vos entrepôts chaque jour, une surveillance régulière est nécessaire pour assurer qu’aucun problème parasitaire passe inaperçu.

Avoir une longueur d’avance sur les problèmes parasitaires est le meilleur moyen de protéger votre tronçon dans la chaîne d’approvisionnement. Réglez les problèmes parasitaires dans votre installation en téléchargeant ce guide pour gérer les parasites dans les chaîne d’approvisionnement, et communiquez avec Orkin Canada dès aujourd’hui pour obtenir une consultation gratuite.