Les conditions météorologiques exceptionnelles sont précisément cela – elles sont exceptionnelles. En un clin d’œil, tout peut changer en laissant une traînée de destruction qui peut prendre des années et des milliards de dollars à nettoyer. En plus de la perte de propriété et de la perturbation des activités quotidiennes, les conditions météorologiques exceptionnelles peuvent intensifier un problème parasitaire actuel ou même en découvrir un nouveau.

En effet, lorsque les vents provoqués par un ouragan finissent par s’apaiser et que les eaux en crue baissent, vous devriez idéalement orienter vos efforts à générer des revenus, et non à éloigner les parasites. Et pour les entreprises qui essayent simplement de se maintenir à flot, les pertes de revenus supplémentaires ou les coûts imprévus d’un problème parasitaire peuvent ajouter à un effort de remise en état déjà pénible.

Alors, avant que les conditions météorologiques exceptionnelles vous laissent à sec (ou « humide » selon le cas), vérifiez les prévisions parasitaires. Dans ce guide, vous apprendrez quels parasites apparaissent le plus fréquemment après des conditions météorologiques exceptionnelles. Vous serez également mieux préparés pour protéger votre entreprise contre Dame Nature avant et après une catastrophe.

Tornades

La taille, la vitesse et les dégâts causés par les tornades varient grandement, mais même une petite tornade laisse une traînée considérable de destruction. C’est à la suite d’une telle tempête que les parasites passent à l’action.

Qu’est-ce qu’une tornade?

Une tornade est une colonne d’air qui tourne sur elle-même avec violence et qui s’étend depuis la base d’un nuage orageux jusqu’au sol.

Haute saison

Avril à juin

Previsions parasitaires

Les arbres abattus et les débris dispersés procurent un abri pour les rongeurs et les animaux sauvages, et agissent comme sources d’alimentation facilement accessibles pour les termites, les mouches et les autres parasites.

La gestion parasitaire après une tornade

Après avoir subi les séquelles d’une tornade, c’est le temps d’évaluer et de nettoyer les dégâts. Voici quelques moyens pratiques pour protéger votre propriété contre tout parasite qui peut avoir pénétré les lieux.

Les auvents, les avant-toits, les tuyaux de descente et les gouttières sont souvent les premiers à s’envoler des bâtiments par temps de grands vents. Remplacez-les ou réparez-les dès que possible pour boucher les points d’accès possibles de parasites.

S’il y a une panne d’électricité, les aliments périssables sont en danger – et les aliments avariés sont le repas préféré des parasites. Assurez-vous que les générateurs d’électricité sont fonctionnels, et si non, assurez-vous qu’ils sont en service dès que possible.

Si les services de gestion des déchets sont incapables de se rendre à votre bâtiment, les déchets peuvent rapidement s’accumuler, ce qui attire les mouches et les rongeurs. Assurez-vous d’avoir un programme en place pour l’élimination des déchets afin de les déplacer à l’écart des structures et d’éviter que l’activité parasitaire franchisse la pile de déchets pour accéder à votre bâtiment.

Ouragans

Ces énormes tempêtes peuvent varier en puissance et en taille, mais dès qu’elles touchent terre, elles peuvent tremper, endommager ou détruire tout ce qui se trouve sur leur passage. Quand une tempête s’apaise et que le nettoyage commence, vous devez être aux aguets de la prochaine vague de la tempête – un nuage de parasites.

Qu’est-ce qu’un ouragan?

Les ouragans, couramment connus comme des cyclones tropicaux, sont des systèmes organisés de nuages et d’orages, ayant un mouvement giratoire, qui se forment à la surface des eaux tropicales ou subtropicales, et qui sont caractérisés par une circulation fermée à niveau faible.

Haute saison (atlantique)

Juin à novembre

Prévisions parasitaires

Durant la tempête, l’eau et le vent poussent la plupart des parasites à trouver un abri à l’intérieur. C’est à la suite de la tempête que les mouches, les moustiques et les autres parasites prospèrent.

La gestion parasitaire après un ouragan

Les vents violents, la pluie diluvienne et les ondes de tempête – ces éléments font que les ouragans sont la tempête idéale pour les parasites. Voici quelques conseils pour protéger votre entreprise contre les parasites qui peuvent apparaître après le déchaînement d’une énorme tempête.

Les toits plats et les grillages de ventilation sont particulièrement susceptibles aux dégâts causés par la tempête, et ils donnent aux parasites un point d’accès facile. Inspectez ces endroits et réparez-les dès que possible.

Vérifiez l’équipement de la chaîne de production pour les dégâts d’eau et l’accumulation de moisissures, car ces dommages peuvent attirer les parasites comme les grosses mouches.

Les dommages liés à la structure peuvent compromettre même les installations les plus étanches, en laissant entrer les parasites, comme les moustiques et les rongeurs, et les maladies qu’ils transmettent. Examinez attentivement les murs, les toits, les moustiquaires et les joints d’étanchéité des fenêtres.

Les portes de baie et les bas de porte sont enclins aux dommages, alors réparez-les dès que possible pour éloigner les plus gros parasites comme les serpents et les rongeurs.

L’eau stagnante peut servir de lieux de reproduction pour les moustiques. Vérifiez les toits plats, les cours intérieures et d’autres endroits découverts qui pourraient accumuler les chutes de pluie.

Extrêmes de température

Les êtres humains ne sont pas les seuls à se cacher à l’intérieur lorsque la température est extrême. Contrairement à nous, les parasites ne sont pas très difficiles en ce qui concerne l’endroit où ils passent leur temps. Leur objectif principal est de se mettre à l’abri des intempéries, et ils réussissent même à se mettre à l’aise dans les endroits les moins confortables de votre entreprise.

Vague de chaleur

Une période de temps exceptionnellement chaude qui dure habituellement deux jours ou plus. Pour être considérées comme une vague de chaleur, les températures doivent être à l’extérieur des moyennes historiques pour une région donnée.

Previsions parasitaires

Les températures élevées immobilisent la plupart de l’activité parasitaire, mais certaines espèces résistantes ont quand même suffisamment d’énergie pour se déplacer vers l’intérieur.

Vague de froid

Une chute exceptionnellement importante et rapide de température au cours d’une courte période de temps, comme sur une période de 24 heures.6,7 La définition de ce qui est considéré comme « extrême » peut varier grandement selon l’emplacement géographique.

Prévisions parasitaires

La plupart des parasites ne survivront pas au premier coup de froid, mais les plus grosses espèces à sang chaud peuvent généralement tenir le coup assez longtemps pour trouver un moyen de pénétrer dans votre installation.

La gestion parasitaire après des extrêmes de température

Lorsque le mercure sur le thermomètre est supérieur à 110°F (ou 43°C) ou inférieur à 50°F (10°C), l’activité parasitaire à l’extérieur ralentit énormément, ce qui pousse de nombreuses espèces à chercher un abri à l’intérieur. Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à assurer qu’aucun rongeur, animal sauvage ou insecte s’installe confortablement dans votre bâtiment, y compris dans le vide sanitaire.

Durant les périodes de chaleur extrême, les parasites chercheront tout point d’accès non étanche, comme les entrées d’air des systèmes CVCA, les ouvertures sous les portes et les fissures extérieures. Assurez-vous de les boucher afin de réduire l’accès des parasites.

À mesure que la température chute et que les nuits s’allongent, les lumières qui sont allumées 24 heures par jour, 7 jours par semaine deviennent particulièrement attrayantes aux parasites à la recherche de chaleur. Si possible, éteignez tout appareil d’éclairage inutile.

Les grands bâtiments en métal peuvent devenir incroyablement chauds durant les mois d’été, ce qui entraîne les employés à ouvrir une fente dans la porte ou dans la fenêtre. Si nécessaire, installez des moustiquaires ou des rideaux d’air afin d’empêcher que les parasites profitent de ces ouvertures temporaires.

Phénomènes extrêmes liés à l’eau

Vous espérez que la pluie vous débarrassera de vos problèmes parasitaires? Continuez à voir la vie en rose. Une saturation extrême entraîne habituellement une poussée active de parasites. Bien que le terme « sécheresse » nous rappelle habituellement des lits de ruisseau fissurés et des virevoltants, la réalité peut signifier un plus grand nombre de parasites à votre porte.

Sécheresse

Un manque de précipitations au cours d’une période prolongée – il s’agit d’une caractéristique normale et récurrente du climat qui se produit dans pratiquement toute zone climatique.

Prévisions parasitaires

Quand il n’y a pas suffisamment d’eau, les espèces résistantes comme les fourmis, les rongeurs, les abeilles et les guêpes peuvent repérer toute étendue d’eau disponible, et s’installer à proximité immédiate.

Inondation

Le débordement d’eau sur la terre normalement sec – l’inondation d’un endroit normalement sec provoqué par la crue des eaux dans une voie navigable actuelle, comme une rivière, un ruisseau ou un fossé de drainage.

Prévisions parasitaires

Durant une inondation, les parasites chercheront un endroit surélevé – comme le deuxième étage de votre bâtiment. Lorsque l’eau baisse, les termites seront à la recherche de bois gorgé d’eau, et les moustiques chercheront un endroit pour pondre leurs œufs.

La gestion parasitaire après des phénomènes extrêmes liés à l’eau

Que vous souhaitiez que la pluie tombe ou qu’elle cesse, le simple fait d’y penser ne vous protègera pas contre les parasites. Cependant, voici quelques conseils après sécheresse et après inondation qui peuvent possiblement vous aider.

Les eaux en crue peuvent éliminer la couche supérieure de terre, accompagnée par votre traitement de termite. Communiquez avec votre fournisseur de gestion parasitaire au sujet d’une inspection de suivi dès que possible.

Une inondation peut avoir un effet immédiat sur le rez-de-chaussée de votre bâtiment. Faites l’inspection de toute accumulation de moisissure qui pourrait attirer les mouches et les autres parasites qui s’alimentent sur la matière organique en décomposition.

Les eaux en crue qui se rendent à l’entreposage sous froid peuvent également être porteuses de parasites gorgés d’eau. Une fois que les eaux en crue sèchent, vérifiez attentivement l’endroit pour la présence de tout parasite indésirable qui peut se nourrir sur la matière organique en décomposition.

Durant une sécheresse, les guêpes et les abeilles seront à la recherche d’autres sources d’eau, comme les fuites dans les conduites de condensation de climatiseur et les fontaines. Si possible, éliminez ces sources temporairement.

Le meilleur moyen d’affronter les conditions météorologiques exceptionnelles que lance Dame Nature est la préparation aux situations d’urgence, ce qui comprend se défendre contre les parasites après la catastrophe. C’est la raison pour laquelle il est important d’avoir un programme en place pour protéger votre entreprise contre les populations parasitaires et leur incidence après les conditions météorologiques exceptionnelles.

Êtes-vous intéressés d’apprendre comment mieux protéger votre entreprise à l’aide d’un programme de gestion parasitaire intégré (GPI)? Notre service Précision ProtectionMC offre des solutions qui reposent sur des données scientifiques afin de répondre aux besoins de votre installation. Nous pouvons même évaluer votre programme de gestion parasitaire actuel sans frais. À votre convenance, un représentant d’Orkin peut procéder à une inspection professionnelle de votre emplacement et évaluer votre programme GPI actuel sans engagement de votre part.

Vous avez besoin d’un guide de référence rapide pour tout ceci? Vous pouvez également télécharger notre fiche-conseils ici.